" />

Publié par Farida Nabourema

Contre les programmes de volontariat de l'Occident en Afrique

Pourquoi suis-je contre les programmes de volontariat qu’organisent les pays occidentaux en Afrique ?

De nombreux pays qui se disent être riches envoient des milliers de jeunes élèves et étudiants chaque année dans nos pays dits pauvres sous le très faux prétexte de nous aider. C’est une chose de vouloir faire découvrir un autre pays à sa jeunesse afin que ceux-ci s’immergent dans d’autres cultures, apprennent d’autres langues, d’autres manières de vivre pour pouvoir renforcer les relations entre leur pays et le pays d’accueil ou pour pouvoir servir d’espion un jour dans ce pays d’accueil (on connait ca). Il n’y a rien de mal à cela car nous aussi africains sommes nombreux à aller étudier et à vivre en occident.

Ce qui me dérange au plus haut point avec ces programmes est qu’ils sont audacieusement et abusivement appelés « programmes humanitaires ». Les gouvernements, ONG et même universités occidentales envoient leurs « enfants » passer entre deux semaines et deux ans dans nos pays sous le faux prétexte de nous AIDER. Et je pense que c’est une insulte très grave à notre misère et à notre intelligence. Ces jeunes quand ils arrivent en Afrique, la plus part ne comprennent même pas la langue du pays d’accueil et ils servent plus de touristes que de volontaires. Au cours de leurs programmes, les uns prétendent apprendre aux enfants à lire et à écrire, les autres prétendent apprendre l’hygiène aux femmes ou d’autres encore prétendent initier des programmes économiques ou agricoles pour les populations et j’en passe.

Pourquoi appelle-je ces programmes une arnaque ? Pour qu’un étudiant se déplace de l’Europe ou des Amériques vers l’Afrique, il faut d’abord dépenser près d’1 million de FCFA pour son transport, l’assurance maladie etc. Ensuite ils reçoivent des primes de logement, de transport et ils dépensent aux minimum 2 millions de FCFA par étudiant pour un programme de 3 mois et plus de 10 millions pour les programmes d’un an. Avec ces 3 millions de FCFA, ces mêmes ONG ou gouvernements, s’ils avaient la réelle intention d’AIDER les africains, pouvaient embaucher 15 à 20 diplômés universitaires africains au chômage pour effectuer ces travaux. Et ces diplômés universités africains parce qu’ils sont nés en Afrique et connaissent bien le milieu sont plus à même de trouver des solutions adéquates aux problèmes communautaires que les petits aventuriers qu’on nous balance. Mais Non, ils gaspillent cet argent sur un étudiant de leur pays, qui passera son temps à prendre en photo des enfants sales sans la permission de leurs parents, les partager avec leurs amis pour leur montrer comme ils sont toujours mignons et toujours souriants les petits « négrions » et ils penseront qu’ils sont des héros juste parce qu’ils ont offert une de leur vielle bande dessinée qui n’est plus à la mode au gamin.

Il faudrait qu’on arrête de nous prendre pour des imbéciles. Si les gens sont pauvres en Afrique c’est parce qu’ils n’ont pas d’emplois ou parce leur emploi ne les rémunèrent pas assez. Alors taclez vrai problème et arrêtez de nous faire croire que distribuer des vivres et envoyer des adolescents capricieux et aventuriers chez nous solutionneront nos problèmes. Je voudrais qu’ils arrentent d’appeler ces excursions touristiques des programmes de volontariat. Le Nigeria seul compote 60 millions de jeunes chômeurs. Ils peuvent trouver dans ce pays seul 60 millions de volontaires. Comment peut-on nous envoyer des étudiants américains apprendre aux femmes l’usage des contraceptifs quand nous avons des milliers de sages-femmes et d’infirmières (qui elles sont des spécialistes du domaine) au chômage ? Qu’ils arrêtent de se moquer de nous !!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article