" />

Publié par Farida Nabourema

 Vive le virus de l’extrême droite, Vive le déclin de l’Europe !!!

Il y a quelques jours, le fondateur du Front National Jean Marie Le Pen disait que la fièvre d’Ebola pourra régler le problème l’immigration en Europe en l’espace de 3 mois. Et aujourd’hui, les français l’ont récompensé pour sa franchise.

La France se radicalise et contrairement à ce que penseraient les africains vivants en France, c’est bon pour nous. Ce que Jean Marie Le Pen ne réalise pas est que le problème de la France et de l’Europe toute entière se situe dans le faite que des vieux séniles comme lui refusent de partir pour laisser place aux jeunes. L’Europe a la population la plus vieille du monde et elle ne pourra jamais compétir avec les vaillants jeunes qui peuplent en majorité L’Afrique et l’Asie. Pour Le Pen, tuer ces jeunes grâce à qui la France et l’Europe trouvent de quoi manger est la solution à l’appauvrissement de l’Europe. Il y a des décennies de cela, des européens ont inventé le terme « pays en voie de développement » pour désigner les pays qu’ils ont pillé les siècles antérieures. Aujourd’hui, j’introduis l’expression « pays en voie de sous-développement » pour designer ces anciens larrons qui s’appauvrissent du jour le jour parce qu’ils n’arrivent plus à voler comme avant. Dans la liste des 10 pays qui connaissent la plus grande croissance économique au monde, l’on compte 7 pays d’Afrique et 3 d’Asie nous dit le magazine « The Business Insider ». Par Ironie, ce même magazine nous révèle que selon les données de la Banque Mondiale, Les pays de la Zone Euro sont les pays qui connaissent la plus grande décroissance économique ces dernières années. Ceci justifie donc mon choix du terme « pays en voie de sous-développement » pour designer ce vieux continent habité par de vieux grincheux qui au lieu de préparer leurs obsèques préfèrent maudire cette jeunesse qui pourrait les sortir du gouffre.

C’est vraiment dommage pour la France et pour l’Europe toute entière qu’elle soit une mauvaise élève de l’histoire. Suite à la crise économique de 1929, l’extrême droite avait monté en Europe car les européens pensaient que les « juifs » étaient la cause de leur défaillance et ce qui se passera par la suite est connu de tous. Aujourd’hui, 70 ans plus tard, l’Europe pense toujours pouvoir régler son problème par l’exclusion de ceux-là qu’elle qualifie de pauvres et qu’elle accuse de voler l’emploi de ses vieux qui refusent de partir à la retraite. C’est à croire que les européens sont trop incultes et trop nuls en histoire et géographie pour tirer les leçons de celles-ci. Est-il nécessaire de démontrer aux européens que ce qui fait la force de la Chine aujourd’hui et sa forte population grâce à laquelle elle a réussi à déloger les entreprises européennes ultra-capitalistes en quête d’une main d’œuvre moins chère ? L’Europe ne voit-elle pas le cas des Etats-Unis d’Amérique ou du Canada qui profitent énormément des immigrés pour se maintenir debout ?

Ebola a causé quelques centaines de morts lors de ces 10 dernières années mais l’extrême droite elle, a réussi à détruire en l’espace de 10 ans plus de 60 millions de vies durant la fameuse deuxième guerre mondiale. Malheureusement pour l’Europe, l’Asie, l’Amérique Latine et l’Afrique d’aujourd’hui ne sont plus des territoires à leur merci comme c’était le cas en 1930. Cette fois-ci, le virus de l’extrême droite ravagera l’Europe elle-même et nous l’aideront à avaler la pilule de sa haine parce que nous ne sommes pas de la génération de ceux qui tournent l’autre joue quand on la gifle.

Que l’extrême droite rende meilleur service à l’Europe que la peste.

Hoyée, on a gagné ! Vive le virus de l’extrême droite, Vive le déclin de l’Europe !!!

C’est le début de la fin….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AFEVIWOTOWOU Kodjo Sitsofé Cocoo 26/05/2014 22:13

Je remarque une contracdiction dans la démarche du Front National , comment peut-on détester l'Europe en tant qu'instition et vouloir aller siéger au Parlement européen ?

Pascales 26/05/2014 18:36

On peut considérer le verre comme à moitié vide ou à moitié plein… Le résultat est le même, c’est la perception qui change.
Dans le même esprit pour les Européennes :
43% des électeurs ont votés
57% se sont abstenus (c’est énorme !)
2% des votes sont blancs ou nuls
Donc :
1 électeur sur 10 a voté Front National !
Y’a pas de quoi parler de raz de marrée et surtout pas de quoi dire "les français" en parlant de ce vote
Amicalement
P.E.