" />

Publié par Farida Nabourema

Quand ce soit disant dialogue a commencé la semaine surpassée, je savais que c’était encore un divertissement du RPT-UNIR car on ne peut pas discuter avec des gens qui sont à la fois sourds et aveugles. Les partis de l’opposition togolaise prétendent participer au dialogue pour éviter d’être catalogués de radicaux par la communauté internationale.
Quelle communauté internationale ? L’UE et les USA? En ce qui concerne ces pays que cherchent à impressionner les partis de l’opposition, ils ont tous dit qu’ils ne discutent et ne négocient pas avec les terroristes. Le RPT-UNIR est un groupe de terroristes qui a fait des milliers de morts depuis son ascension au pouvoir il y a 47 ans. Alors pourquoi accepter de discuter avec des terroristes pour plaire a des gens qui eux n’aiment pas discuter avec des terroristes
Il est temps que l’on cesse de se voiler la face. Le RPT-UNIR ne tiendra jamais l’arme par lequel il sera abattu à l’opposition. Par conséquent, toute initiative provenant de ce régime n’est que pure distraction. Il nous faut réaliser que la solution est dans la rue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article