" />

Publié par Farida Nabourema

Femmes deplacees au Kivu
Femmes deplacees au Kivu

Il y a plus d'une décennie que le plus grand pays d'Afrique (taille géographique) connait la guerre la plus dévastatrice au monde depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Plus de 6 millions de personnes sont mortes depuis et près d’ 1 million de femmes et des filles aussi jeunes que 3 ans et aussi vielles que 80 ans ont été violées dans cet horrible conflit. Bien que l'ONU ait déployé des milliers de forces de maintien de la paix en RDC et que les superpuissances mondiales disent avoir dépensé des milliards de dollars pour mettre fin à cette guerre, les choses n'ont pas beaucoup changé. L’est du Congo qui est la zone la plus touchée par le conflit a été nommé le pire endroit pour être une femme car le viol y est activement utilisé comme une arme de guerre pour les forces combattantes.


De nombreux rapports indiquent que le conflit est nourrit par la richesse minérale immense de la RDC et de la présence dans ce pays des ressources utilisées dans la production de gadgets électroniques. Plusieurs compagnies multinationales ont également été liées au conflit parce qu’elles achètent des minéraux des rebelles qui subsistent financièrement grâce à l'exploitation de ces minéraux. Cela a poussé certains pays à passer des lois bannissant l’usage des ressources minières provenant de pays en conflits dans leur pays mais peut-on honnêtement traquer la provenance de ces ressources et ces actions sont-elles vraiment efficientes?


Après avoir lu de nombreux articles et rapports de "experts mondiaux" sur la question de la guerre en RDC, je me demande toujours quand et comment la crise en République Démocratique du Congo prendra-t-elle fin? Et je crois que des millions de Congolais posent la même question.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article