" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

Le ministre de l’immigration canadienne Chris Alexander a annoncé que les ambassades de son pays ne délivreront plus de visa à toute personnes ayant visité le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée dans un délai de 3 mois avant leur demande.

Cette décision est justifiés par le ministre de la sante Rona Ambrose comme sui t : " Notre priorité numéro un est de protéger les Canadiens. Nous continuerons à travailler avec des partenaires nationaux et internationaux pour contribuer aux efforts pour répondre à l'épidémie en Afrique de l’Ouest, tout en renforçant notre préparation domestique ici au pays ».

Pour le ministre de l’immigration Chris Alexander, « Le Canada a été un chef de file dans les efforts internationaux visant à répondre à l’épidémie d'Ebola en Afrique de l’Ouest. Les mesures de précaution annoncées aujourd'hui misent sur ​​les mesures que nous avons prises pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens au pays. »

Bien que l’on puisse comprendre les raisons qui ont poussé le Canada à prendre des décisions aussi radicales, je pense que ces mesures préventives sont démesurées. Les pays occidentaux ont toujours tendance à généraliser quand il est question de l’Afrique et à stigmatiser nos peuples quand ceux-ci traversent des crises. L’on ne peut pas assumer que toute personne vivant ou ayant mis les pieds dans un pays touché par Ebola soit automatiquement un danger dans le sens ou à peu près 10,000 personnes sont infectées au total sur une population de plus de 20 millions dans l’ensemble des pays concernés. Comment peut-on punir plus de 20 millions de personnes pour une épidémie qui affecte moins du 2000eme de la population.

Quand je vois les réactions des américains, canadiens et autres occidentaux vis-à-vis des africains durant cette épidémie d’Ebola, avec des appels à bannir les vols en provenance des pays touchés ainsi que d’autres mesures drastiques recommandées pour éviter la propagation de cette maladie, je réalise à quel point l’occident n’a aucun respect pour nos personnes. Les pires épidémies de l’histoire du monde ont commencé en occident à savoir la vache folle, la fièvre jaune, la poliomyélite, la tuberculose, la rougeole, l’hépatite, la grippe aviaire, la grippe porcine etc. Aucun pays d’Afrique n’a jamais interdit à l’ensemble des ressortissants des pays touchés de venir dans leur pays.

Mais quand il est question de l’Afrique et des africains, nous qui sommes déjà vu comme des moins que êtres qu’il faille approcher avec précaution pour éviter de se salir, les réactions changent. Et pourtant, là où se trompe l’occident, c’est que nous ne serons pas les seuls à perdre dans cette histoire. Plus de 90% des compagnies aériennes servant l’Afrique de l’Ouest sont occidentales. Plus de vols en provenance de nos pays signifie plus de clients pour ces compagnies et plus d’impôts aériens pour les gouvernements occidentaux.

J’aurais aimé qu’ils aillent au bout de leurs actions et interdisent aussi l’exportation du diamant sierra-léonais, du pétrole et de l’or libérien et la bauxite guinéenne car après tout ce sont des hommes qui travaillent dans ces minerais

Le Canada suspend les visas aux ressortissants des pays touchés par le virus Ebola
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coco 04/11/2014 08:52

Sûrement c'est le capitalisme occidental qui ne vise que ses intérêts sans penser aux autres à savoir l Afrique tel est le cas d'EBOLA mais on ne périra pas, Dieu est là nous sortirons vainqueurs un jour.