" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

 Qu’adviendra-t-il de Blaise Compaoré?

Pour l’heure Blaise Compaoré et sa famille se serait refugiés à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire selon RFI. Il n’est point étonnant qu’Alassane Ouattara soit le chef de l’état le plus à même d’accueillir Compaoré étant donné que ce dernier lui fut d’une très grande aide dans la réalisation de son coup d’état au président Gbagbo.

La Côte d’Ivoire est-elle un refuge sur pour le chef d’état déchu vomi par les africains de par le monde ? L’avenir nous le dira. De ma part je souhaite vivement que le Burkina Faso se remette sur pieds et cela ne sera pas tâche aisée. Néanmoins, je sais qu’il pourra établir des institutions judiciaires valides et solides qui lui permettront de poursuivre Blaise Compaoré en justice et de lancer un mandat d’arrêt contre ce dernier.

Blaise Compaoré doit répondre de ses crimes économiques et humains et son jugement doit servir de leçon à tous les dirigeants sanguinaires et véreux de son espèce. L’impunité est le pire ennemi d’une société et la nouvelle Afrique à laquelle nous aspirons doit être une Afrique où la justice primera sur tout. Juger Blaise Compaoré n’est pas seulement nécessaire pour les victimes de ses crimes mais surtout pour que les générations à venir tirent des leçons des évènements passés et sachent que leurs prédécesseurs ont fait d’énormes sacrifices pour leur offrir comme héritage une société libre, juste et équitable.

Que les occidentaux ne viennent surtout pas nous bluffer avec ces fausses histoires de réconciliation qui est devenue l’hymne de tous les faussaires et criminels politiques en Afrique. La réconciliation n’exclue pas la justice mais elle passe avant tout par elle. Que les français nous disent ce qu’ils ont fait de Louis XVI après leur révolution ainsi que des collaborateurs nazi après la deuxième guerre mondiale. Le peuple Burkinabè a prouvé qu’il est un peuple mature en ne s’adonnant pas à des pratiques sauvages comme d’autres peuples qui ont purement et simplement guillotiné leurs oppresseurs durant leur révolution. Dans l’histoire du monde, le peuple africain est le peuple qui a été le plus tolérant envers ses oppresseurs. Les renversements de régime violent s sont presque toujours ceux qu’ont soutenus les occidentaux à savoir l’assassinat de Sylvanus Olympio pour commencer, celui de Patrice Lumumba, de Thomas Sankara, de Tombalbaye, de Mainassara et bien d’autres chefs d’états africains dont voulaient se débarrasser l’occident a un moment donné.

Alors je compte sur le peuple Burkinabè pour se rendre justice après acquisition de sa liberté dans le respect de leurs us et coutumes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article