" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

George Pau Langevin: prototype de l'esclave contemporain!

"Si vous prenez juridiquement la traite négrière, c’est un crime contre l’humanité, mais ce n’est pas un génocide, puisque par définition, ceux qui sont allés chercher les esclaves en Afrique pour travailler dans les plantations, ne voulaient pas les exterminer mais les faire travailler gratuitement." George Pau Langevin

George Pau Langevin, une de ces personnalités politiques qui ont compromis leur intellect pour mériter des places de servants dans la cour de leurs maitres. Je me demande combien leur paye-t-on pour pondre de telles âneries et j’ai du mal à comprendre pourquoi certains « Noirs » pensent avoir besoin de se conformer aux règles de leurs maitres pour mériter de vivre.

Quand cette dame affirme sans gêne que le massacre des millions des siens n’est pas un génocide parce que l’intention des esclavagistes était de faire travailler « gratuitement » ceux-ci, j’aimerais alors lui demander quelle est la définition de l’honnêteté.

Parce que ne peut être honnête, une personne qui nie l’intention de la traite négrière d’anéantir les peuples d’Afrique et d’arracher à des individus la chose la plus importante qui puisse leur appartenir : leur identité.

Ne peut être honnête quiconque pense que les 9 millions d’africains jetés dans la mer en cour de route par les marchands d’esclaves durant les 400 années qu’auront duré la traite négrière n’étaient pas victimes d’un génocide car ceux –ci ont été capturés sur la base d’une infériorité raciale déterminée par les esclavagistes, et ensuite tués parce qu’ils ne pourraient pas servir leurs viles missions.

Ne peut être honnête tout individu qui pense que contraindre des personnes à accomplir des tâches pénibles à coups de fouets, à les mutiler et les violer pendant des décennies et ensuite les exécuter comme des animaux quand affaiblis par l’âge, la torture et les maladies leurs production venait à diminuer, n’est pas un génocide.

Si la traite négrière n’est pas un génocide, la Shoah l’est encore moins. Car dans le premier cas, des millions de noirs furent déportés, torturés, mutilés, forcés à pratiquer des religions autres que les leurs, à porter les noms ne pouvant point les identifier et à travailler de force au point de détruire leur organisme pendant des décennies avant d’être tués.

Les juifs eux n’ont pas subi le centième de ce qu’on subit les esclaves et eux, furent libérés au bout de 6 ans tandis que la traite négrière aura duré 4 siècles.

George Pau Langevin fait preuve d’une puante malhonnêteté intellectuelle et elle est la preuve que la traite négrière est le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité car les descendants des survivants comme elles, ont tellement été aliénés qu’ils ne sont même pas capables d’honorer la mémoire de leurs ancêtres comme le font les juifs aujourd’hui. La traite négrière n’a pas seulement causé le massacre physique des esclaves mais aussi leur massacre moral et identitaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article