" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

Les acteurs afro-américains s’insurgent contre l’Académie

Les fanatiques du cinéma américain le savent surement déjà.Aucun « negre » n’a été nominé à l’Academy Award. En 2015, les dirigeants blancs de l’Académie n’ont malheureusement pas trouvé d’esclave assez émouvant ou de négresse assez violente pour mériter le « prestigieux Oscar » dont beaucoup d’acteurs afro-américains rêvent pour flatter leur égo et prouver à tous qu’eux aussi ont de la valeur dans la cour exclusive d’un Hollywood Blanc. Aujourd’hui ils crient au racisme et veulent le soutien de leurs paires qui depuis toujours ils snobaient car étant devenus des « STARS ». Des locataires des maisons hollywoodiennes qui ont oublié d’où ils venaient parce qu’ils appartiennent désormais à la classe des parvenus.

Quand l’on voit comment la majeure partie des acteurs et artistes afro-américains dilapident leurs « commissions » et ne pensent en aucun cas à renforcer leurs communautés, on ne peut point les pleurer quand leurs maîtres les renient. Un enfant afro sur 6 finira en prison et 1 sur 10 peut se faire abattre par un policier. Leur communauté est ravagée par la sous-éducation, l’analphabétisme la drogue et la violence. Il y a plus de jeunes Noirs en prison aux Etats-Unis qu’il n’y en a dans les universités. Et bien que les Noirs représentent moins de 20% des consommateurs de drogue, ils représentent plus de 60% des jeunes détenus pour trafic ou possession de drogue.

Pendant ce temps, le peu qui semble avoir réussi dans le groupe excelle dans le voyeurisme ou la subordination à la maison blanche. Quand ce n’est pas des acteurs ou sportifs qui s’offrent des palais a couts de millions oubliant ainsi la misère criarde dans le quartier ou ils ont grandi, ce sont des juristes qui aident leurs maîtres à détruire le monde avec les drones et à financer les rebellions à coups de milliards qui auraient pu servir à rendre leur groupe « ethno-raciale » moins inutile aux yeux de l’humanité.

Combien de medias les Afro- Américains possèdent-ils aux USA? Les moins cultivés me diront : BET. Mon œil, il fut racheté par les Blancs.

Quand on est issu d’une communauté marginalisée, se battre pour l’émancipation de celle-ci n’est pas un choix mais un devoir. Et quand on échoue cette mission, on ne doit point oser quémander la sympathie de cette communauté en cas de difficultés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article