" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

Mise au Point: À  Bas Lionel Zinsou !

Quand certains béninois contingentés demandent pourquoi je me mêle de leurs affaires, j’aimerais leur dire trois choses :

  1. Il y a moins d’un siècle que nos soient disant pays existent et une bonne partie des « togolais » de nos jours peuvent se réclamer béninois et vice versa. Votre pays n’existe donc que dans les cours d’histoires trafiqués que vous enseignent les colons. L’Empire du Benin qui existait jusque vers la fin du 18eme siècle par exemple s’étendait de la côte est du Nigeria à la côte Est du Togo actuel.

2. Secundo, si ma maison brule, j’ai intérêt à ce que celle de mon voisin ne brule pas. Vous pouvez n’avoir rien à cirer de la liberté de votre pays mais pour certains comme nous qui en avons systématiquement été privé pendant 50 ans et qui maintes fois nous sommes refugiés chez vous pour obtenir un semblant de sécurité, c’est un service que nous vous rendons en évitant que votre pays ne finisse lave-marmite de la France comme le nôtre : un pays dans lequel les autochtones sont esclaves des étrangers et les entreprises locales sont détruites au profit des multinationales occidentales notamment françaises.

3. Le Togo, malgré ses 5 siècles de retard est économiquement toujours plus avancé que le Benin et ça ce n’est pas moi que le dit mais les chiffres de toutes les institutions économiques internationales. Alors si sans des fantoches de la trempe des Gnassingbé, seulement 42% des jeunes Béninois savent lire et écrire contre 79% des jeunes togolais, imaginez ce qui arrivera quand vous jouirez encore moins de vos ressources et que la France s’en accaparera totalement grâce à un valet hyper-soumis comme Zinsou. Vous êtes libres d’afficher un nationalisme aveugle et c’est d’ailleurs ce que je souhaite voir chez vous. Aimez votre pays très fort au point de ne pas laisser des imposteurs détruire le peu que vous avez réussi à bâtir.

Pour conclure, je n’ai vraiment pas besoin de la permission de qui ce soit pour exprimer mon point de vue sur la politique de n’importe quel pays du monde parce que moi je ne suis pas née la cervelle enchainée. Cette liberté de penser et d’exprimer librement ce que je pense comme je le pense est ma principale fierté. Et cela, rien ni personne ne pourra me l’enlever. Alors que ce soit le Benin, le Gabon, le Mozambique, le Vanuatu, l’Australie, la France, la Pologne, l’Indonésie, le Togo ou n’importe quel autre des 200 pays qui couvrent notre planète, je dirai toujours ce que je pense comme je l’entends sans restriction et censure aucune et ceci même avec une arme pointé sur ma tête. Et plus mes écrits vous dérangerons, plus je serai fortifiée et continuerai. N’oubliez surtout pas que vous jouissez entièrement de la liberté de ne pas me lire.

À Bas Lionel Zinsou !

Farida Nabourema

Citoyenne Togolaise Désabusée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article