" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

 

 

 

Faure Gnassingbé nomme le Colonel Awaté, l’un des militaires les plus sanguinaires du Togo, préfet de la préfecture du Golfe. Rappelons que près du tiers de la population togolaise vit dans la préfecture du Golfe qui englobe Lomé et ses environs.

Ancien préfet de l’Oti, ce militaire a obtenu une notoriété à Mango pour ses violences envers les populations dont la dernière en date fut sa répression à outrance des populations protestant contre le projet du parc en 2015. Avec une trentaine de morts et près d’une centaine de blessés à son acquis, ce militaire demeure l’un des rares de la génération de barbares qui tyrannise le peuple togolais.  

Depuis 10 ans que le régime de Faure Gnassingbé a signé l’accord politique global dans lequel les réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues devaient dépolitiser l’armée et décentraliser ce seul pays dans lequel les maires sont nommés par le président et non élus comme le prévoie la constitution, le régime du dictateur continue à faire preuve de mauvaise foi en devenant de plus en plus totalitaire.

Avec des militaires nommes à des postes politiques clefs comme c’est le cas ci, Faure Gnassingbé compte semer la confusion et la peur au sein d’une population qui la désavoue de plus en plus.