" />

Publié par Farida Bemba Nabourema

Le tyran Faure Gnassingbé se sachant contesté par le peuple Togolais depuis plusieurs mois qui ne demande que la fin de la dictature lance une offensive internationale pour promouvoir les deux prochains mandats qu’il veut s’offrir contre le gré du peuple. 


La nouvelle trouvaille de Faure Gnassingbe est l’énergie. Le gouvernement togolais a ainsi donc mobilisé la presse étrangère il y a quelques jours pour leur annoncer un grand projet d’électrification qui permettra à la totalité de la population togolaise d’avoir accès à l’électricité d’ici 2030. Le très ambitieux projet de Faure Gnassingbe stipule que d’ici 2025 75% de la population togolaise aura accès à l’électricité et d’ici 2030, chaque foyer togolais sera électrifié. 
Comme ça sonne merveilleux pour le Togo qui figure parmi les pays les plus obscurs du monde avec seulement 28% de sa population ayant accès à l’électricité et encore à quel prix?

 

Depuis 51 ans que les Gnassingbe sont au pouvoir, ils ont été incapables de rendre le Togo auto-suffisant en électricité qui est le principal précurseur de l’industrialisation et du développement de toute nation. Nous dépendons toujours du Ghana voisin qui lui aussi peine à satisfaire aux besoins de sa population et pourtant ce ne sont ni les courants d’eaux, ni le soleil, et encore moins la mer et son vent qui manquent au Togo pour emprunter le pas aux autres nations voisines ayant adopté les énergies renouvelables telles que l’éolienne, le solaire et ou l’hydroélectrique. Là n’est même pas la question car nous savons tous qu’au Togo, ce ne sont pas les idées qui nous font défaut mais la volonté politique. 


Je me suis demandée en bonne togolaise comment le gouvernement du paresseux Faure Gnassingbe qui n’a jamais travaillé de sa vie compte atteindre en 12 ans, ce qu’ils n’a pas été capable de faire en 51 ans. En poussant plus loin ma lecture, je découvre que le « GRAND PROJET D’ELECTRIFRIFICATION DU TOGO » nous coutera la bagatelle de $1,5 milliard de dollars et le gouvernement de Faure Gnassingbe est fier d’annoncer qu’il a déjà sécurisé $35 millions de la Banque Africaine de Développement. Je n’ai vraiment pas pu étouffer un fou rire. 35 millions de dollars de 1,5 milliards veut dire qu’il leur faut trouver 1,465 millions de dollars soit un peu plus de 800 milliards de Franc CFA. 


Si ce n’est pour encore une fois se payer la tête des Togolais, comment un état en faillite aux comptes insolvables, persécuté de gauche à droite par les bailleurs de fonds, incapable de payer les salaires sans emprunter au FMI ou de réhabiliter le plus grand hôpital public pour seulement 2 milliards de Francs CFA compte -t-il trouver 800 milliards pour fournir l’électricité au peuple Togolais? Il faudrait que le charlatan de Faure Gnassingbe AKA Gilbert Bawara vienne sur les médias nous expliquer cette magie parce que le Togolais nouveau ne se fera plus avoir par des entourloupes dignes des élèves du cours primaire. 


Faure Gnassingbe fait tout ce qui est en son pouvoir pour réparer son image barbouillée par le soulèvement du peuple Togolais faisant de lui à ce jour le chef d’état le plus contesté du continent africain. Il veut justifier ce pourquoi il serait indispensable au Togo en imposant un referendum bancal au peuple visant à nous faire adopter une constitution qui lui permettra de briguer deux autres mandats à compter de 2020. Mais il a tiré à terre voire au sous-sol. Ça ne passera pas et nous démystifierons ces arnaques politiques et économiques partout dans le monde. 


Ce n’est pas maintenant que les Togolais ont besoin de vos services. Votre disque de mensonges est rayé et le peuple Togolais vous veut dehors. 
Cette manie qu’ont ces dictateurs paresseux incapables de satisfaire les besoins de leurs populations à vouloir se positionner comme étant indispensables à leur pays en fabriquant des projets de développement fallacieux calqués à leurs calendriers électoraux, nous ne l’accepterons pas au Togo.

 

Faure Must Go!

Farida Bemba Nabourema
Citoyenne Togolaise Désabusée

Faure Gnassingbé en campagne internationale pour 2020
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article