" />

Publié par Farida Nabourema

Faure Gnassingbé achète deux vedettes navales d’une valeur de 7 millions d’Euros soit 4 milliards 500 millions de FCFA à  la compagnie française Raidco basée à Lorient en France.

 

Le-president-togolais-en-vedette-a-Lorient_article_top.jpg

Le voici qui pose fièrement dans son nouveau bijou qui selon lui servira à surveiller les cotes maritimes du Togo.

Depuis plus d’une année que les enseignants réclament une augmentation de salaire, Faure Gnassingbé lui ne pense qu’à augmenter son armement en achetant   des bateaux de guerre que le site griot du gouvernement Republic of Togo décrit en ces termes : « Ces armes sont toutes deux aussi dissuasives que destructrices. »

Dans le même temps, Republic of Togo annonce que le Togo vient de se faire octroyer un prêt de 6,5 milliards du Fond Saoudien du Développement pour réhabiliter la route Kpalimé-Atakpamé

Avec toutes les crises socio-économiques que traversent notre pays, la priorité de ce régime demeure l’armement. Les armes, les armes, les armes et pendant ce temps, enseignants grèvent, les étudiants ne perçoivent pas leurs aides, le toit  de l’assemblée nationale  coule, la radio du CHU Sylvanus Olympio est en panne, les victimes de l’incendie du grand marche de sont toujours pas dédommagées et le délestage bat son plein.

 

Demandez a Faure Gnassingbé combien d’ambulances et de véhicules de sapeurs-pompiers a-t-il achèté cette année ?

Avec ces 4 milliards 500 millions, il aurait pu dote toutes les 30 préfectures du Togo d’au moins une unité de sapeurs-pompiers ou tous les CHU du pays d’un nouveau scanner mais ici c’est Togo  comme on le dit dans le jargon !