" />

Publié par Farida Nabourema

 

Il y a 20 ans, en Avril 1994, le pire génocide jamais reconnu par la communauté internationale en Afrique a eu lieu au Rwanda. Entre 800 mille et 1 million de personnes ont perdu la vie dans cet horrible massacre qui a entaché l’image de l’Afrique et a renforcé les stéréotypes sur la sauvagerie et l’incivilité des africains. Il est pénible de lire l’histoire du génocide Rwandais et des fois je me demande comment ceux-ci réussissent à vivre ce passé douloureux.

Le génocide du Rwanda est une conséquence des divisions, manipulations, montages et  pressions de la colonisation européenne en Afrique, notamment celle de la France et de la Belgique qui ont semé la haine entre les enfants de la même terre dans l’unique but de leurs soutirer leurs richesses.

Le génocide du Rwanda est certes le plus horrible génocide reconnu sur le continent mais la réalité et la vérité est que le Grand Génocide Africain est né il y a  500 ans et il vit jusqu’ à ce jour. Ce génocide a vu le jour avec le massacre de plusieurs millions d’africains offerts en diner aux requins sur le chemin du « Newland ». Il a grandi avec 10 millions de personnes tuées au Congo en 9 ans par les sbires du Roi belge Léopold II à qui Satan jalouse le titre du pire démon de l’histoire de l’Afrique. Ce génocide est passé par le ravage de quelques centaines de milliers de camerounais, de près d’un million d’algériens, d’une centaine de milliers de malgaches qui ont eu le culot de réclamer leur indépendance du pays des droits de l’Homme : La France. Après ces fameuses indépendances, le Grand Génocide Africain n’a pas suivi ses parents en Europe : Oh que Non ! C’est mal connaitre le cynisme des colonisateurs européens.

Le Grand Génocide Africain a dit bonjour au nigérians, aux tchadiens, aux ougandais, aux libériens, aux sierras léonais, aux burundais, aux érythréens, aux éthiopiens, aux somaliens, aux angolais, aux mozambicains et a décimé un peu plus de deux millions de personnes au passage. Ce n’est pas bien grave 2 millions pour un continent qui en a déjà perdu près de 50. Le terme scientifique : «  ethnic cleansing ». Les guerres africaines de ces africains qui se haïssent et veulent s’effacer de la terre. La farce est que personne ne dit d’où proviennent les armes de ces africains ni leurs ressources financières ni encore comment les parents du Génocide ont donné a certaines ethnies, le pouvoir de dominer les autres et ont donné à d’autres ethnies, le pouvoir de réclamer une sécession parce que leur village (oups, pays) serait trop riche en pétrole, or et diamant.

Et en 1994, le douloureux génocide du Rwanda. Ce génocide a fait couler beaucoup d’encre. Il a également permit à certains couples stériles d’adopter illégalement des enfants africains. D’aucuns ont eu la chance de finir musiciens interplanétaire et d’autres moins chanceux ont été rongés par les bordels et centres de délinquance juvénile.

Si l’Europe et ses nouveaux alliés de la « Communauté Internationale » avaient une conscience, ils auraient demandé à leur enfant le Grand Génocide Africain d’arrêter ses prouesses après le Rwanda. Oh que Non ! C’est mal connaitre les cousins de Lucifer. Ils ont trouvé plus grand, plus riche et plus beau : Le Grand Congo. Et oui ! 7 millions de morts depuis 1997 et toujours rien ! Silence absolu ! Des centaines de milliers de femmes violées comprises entre 3 ans et 82 ans, juste pour permettre aux occidentaux d’alimenter leurs industries en ressources minérales congolaises.

En outre, le Grand Génocide Africain a tout comme la terre  survécu au nouveau millénaire contrairement aux dires des entrepreneurs religieux qui avaient prévu la fin du monde au soir du 31 Décembre 1999. Avec les « à côté » de la « démocratie apaisée », quelques milliers ont été tués au Togo, en Côte d’Ivoire, en Libye, en Egypte et en Guinée pour ne citer que ceux-là. Oublier le combat de coq entre les adeptes de la croix et ceux du croissant serait décevant car à cette heure, la Centre Afrique suivie du Nigeria illustrent très bien cette bataille acharnée entre ceux qui pensent que nous descendons tous d’un piéton infatigable appelé Abraham.   

Le Grand Génocide Africain inclue également l’appauvrissement de plusieurs centaines de millions d’africains que l’on force à consommer  du « Made Out of Africa ». Et enfin, on s’arrêtera sur ceux que le Syndrome Inventé pour Dépeupler l’Afrique communément appelé SIDA a arraché au continent.

Le Grand Génocide Africain est le plus vieux, le plus dévastateur mais le plus invisible des génocides. Et qui prétend le combattre ? Sa mère qui pas plus tard que la semaine dernière a invité les chefs d’états africains et a promis leur offrir $30 milliards comme consolation en attendant que l’Afrique rembourse les frais d’obsèques des millions d’enfants que la mère du Grand Génocide Africain a eu l’amabilité de prendre en charge.

 

Hommage à toutes les victimes du Grand Génocide Africain et pensée particulière au Rwanda en ce mois d’Avril.

 

 

Farida Opp

Farida Nabourema

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article