" />

Publié par Farida Nabourema

Racisme Blanc Vs Racisme Noir

 

 

 

J’entends souvent les gens traiter des Noirs, afro-descendants de racistes et je reconnais que chaque être humain peut être raciste  et notre groupe n’est pas une exception à la règle. Toutefois, il faille peser le pour et le contre du racisme venant d’un groupe vis-à-vis de l’autre car excusez-moi de le dire tous les racismes ne sont pas égaux. Le racisme venant des Blancs occidentaux vis-à-vis des Noirs est de loin plus grave que le racisme des noirs vis-à-vis de ces derniers.

Primo, pour le faite que les Blancs ont un antécédent de plusieurs siècles de domination, d’exploitation et d’oppression vis-à-vis des Noirs. Et secondo parce que le racisme venant de ceux-là que l’histoire récente a mis en position de force, conduit à des violations graves des droits humains tel que le droit d’avoir de bonnes conditions de travail, de gagner un salaire équitable, le droit à certains services médicaux et sociaux, le droit à l’éducation, la liberté d’expression, une justice équitable couplé des agressions physiques et dénigrements de tout genre.

Dans l’histoire du monde, le racisme blanc a conduit à « l’esclavagisation » des Noirs, à sa séquestration, à  son infériorisation, à la destruction de son intégrité morale ainsi qu’à sa réduction à  la pauvreté. Par contre, le racisme des Noirs vis-à-vis des Blancs est pour la plus part du temps une réaction d’un Noir blessé, heurté, enragé par son passé et sa condition de vie et souvent, parce que ce racisme vient du plus faible, il n’a jamais réussi à causer autant de dégâts que le racisme Blanc.

Le racisme Noir est souvent « une conséquence des conséquences du racisme blanc ». Parce que le Blanc est en position de force dans la plus part des relations, sa haine vis-à-vis du Noir conduit généralement à la destruction du bien-être de celui-ci. Et parce que le Noir est en position de faiblesse, son racisme lui se limite au : « je te déteste parce que tu es Blanc ». Chacun est libre de détester qui il veut mais quand le dédain donne le pouvoir d’opprimer l’autre, et bien ce dédain est le plus nuisible et le dangereux.

Est-ce à dire que je tolère le racisme noir? La réponse est Non. Mais est-ce à dire que je le trouve moins grave, absolument OUI car depuis que le monde existe, le racisme noir n’a conduit ni à la déshumanisation du Blanc ni à son extermination. Et dans tous les cas de figure où le racisme noir a conduit à des violences contre les Blancs comme ce fut le cas durant la période ségrégation aux Etats-Unis ou de l’Apartheid en Afrique du Sud, c’était une conséquence du racisme blanc que vivaient les Noirs de ces pays.

Que les Blancs qui passent leur temps à justifier le racisme blanc par le faite qu’il y a aussi des Noirs racistes comprennent que la conséquence n’a jamais engendré la cause et le jour où des Blancs cesseront de haïr et d'opprimer les Noirs, ces derniers n’auront plus aucune raison valable de les haïr.   Le changement ne viendra pas par nous…

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article