" />

Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs américains dont le Dr Lauren Ralph, épidémiologiste a l’Université de Californie révèle que l’usage du contraceptif Depo Provera augmenterait les risques de contraction du VIH de 40%. Depo Provera doublerait...