" />

6 Les manifestations du collectif sauvons le Togo sont presque toujours réprimées par des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc depuis qu’elles ont lieu. En Juin dernier, on notait la mort d’un bébé et d’une dame suite a l’inhalation des gaz lacrymogènes....